آخر تحديث : 17 أكتوبر، 2020

Douze start-up dans le nouvel incubateur de la SMU

0 تعليقات 47 مشاهدة(ت)
Douze start-up dans le nouvel incubateur de la SMUDouze start-up dans le nouvel incubateur de la SMU

12 jeunes entreprises agissant dans les secteurs des biens et des services dans le digital ont été admises au sein du nouvel incubateur de start-up, « SMU Incubator », qui vient de voir le jour à l’initiative de la South Mediterranean University (SMU : MSB/MedTech) à Tunis.

Ces start-up, dont certaines sont déjà opérationnelles et d’autres en cours de montage, sont à la recherche d’encadrement et de conseils en tous genres afin d’être soutenues dans leur recherche de croissance.

Cette  première cohorte d’entrepreneurs est composée d‘étudiants ou de diplômés de la SMU, soit dans la branche des  Affaires (à travers la MSB) ou avec l’école d’ingénieurs (MedTech). Néanmoins, les prochains appels à candidatures lancés par le « SMU Incubator » seront ouverts à tout entrepreneur externe à la communauté SMU.

A ce titre, les start-up bénéficieront d’un accompagnement régulier pendant une période de 3 mois par le biais de différents mentors issus du monde des affaires mais aussi par des coachs, des Alumni (anciens étudiants) ainsi que par des enseignants de la SMU pour leur permettre d’aller de l’avant et trouver des solutions aux principales contraintes qu’elles rencontrent.

 « Notre objectif, à travers le lancement de cet incubateur, est d’incarner un esprit entrepreneurial à tous nos diplômés car, comme le soulignait notre slogan dès le départ, nous ne formons pas des demandeurs d’emplois mais des créateurs d’emplois », a déclaré M. Mahmoud Triki, Président-Fondateur de la SMU, à l’occasion de la cérémonie d’inauguration qui a vu la présence de plusieurs représentants des secteurs économique, bancaire, touristique, de fonds d’investissement, etc.

Parmi les projets ayant intégré le « SMU Incubator », les start-up suivantes : « Wock’t » tout d’abord qui s’est spécialisée dans la production d’objets et d’accessoires artisanaux à base de cuir et de bois, « Barbacha » qui commercialise de l’habillement de seconde main sur internet dans une démarche de shopping responsable, « My-Oya » qui a entamé son activité par la commercialisation de sa propre ligne de maillots de bain stylisés sur une market-place et qui compte élargir son activité aux sous-vêtements et autres produits vestimentaires, « I-Fix » qui assure la réparation de tout matériel électronique à travers un réseau spécialisé qui se charge ensuite de le relivrer à son propriétaire, « Eat & Fit » qui est un programme de repas diététique sur mesure, ainsi que des projets en rapport avec le tourisme (tourisme médical avec un plate-forme dénommée bookmymedtour ou encore un projet de Glamping -ou camping de luxe- eco-friendly) et autres en rapport avec le recyclage environnemental.

 

communiqué de presse